Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

Cissé Fahoudou (en tee-shirt rouge) et Balima Hama (photos: ODJ)

SOCIETE

Deux militants de l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) ont été retrouvés criblés de balles le 31 mai 2019 dans la province du Yagha, selon ce communiqué du président de l’organisation. Il s’agit de Hama Balima et de Fahadou Cissé, tués alors qu’ils se rendaient à un rendez-vous à Sebba, dans le chef-lieu de la province. 

«L’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso(ODJ) a perdu deux vaillants militants.

En effet, le Vendredi 31 Mai 2019, alors qu’ils partaient pour une audience avec le Haut-Commissaire du Yagha, Monsieur Adama Conseiga, le camarade CISSE Fahadou, responsable adjoint à l’organisation au sein du Bureau Exécutif National, président de la section du Yagha et le Camarade Balima Hama, trésorier général de la section n'atteindront pas leur destination.

Leurs corps ont été retrouvés criblés de balles à quelques kilomètres de Sebba.

Des informations relatives aux circonstances et aux motifs des assassinats de ces deux combattants intrépides qui sont en train d’être réunies vous seront communiquées dès que possible. 

Dans ces circonstances particulièrement douloureuses, au nom du Bureau Exécutif National, des militants et sympathisants de notre organisation et toute la jeunesse populaire de notre pays, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.»

Le président de l'ODJ

Gabin KORBEOGO

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé