Aujourd'hui,
URGENT
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 

Cissé Fahoudou (en tee-shirt rouge) et Balima Hama (photos: ODJ)

SOCIETE

Deux militants de l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) ont été retrouvés criblés de balles le 31 mai 2019 dans la province du Yagha, selon ce communiqué du président de l’organisation. Il s’agit de Hama Balima et de Fahadou Cissé, tués alors qu’ils se rendaient à un rendez-vous à Sebba, dans le chef-lieu de la province. 

«L’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso(ODJ) a perdu deux vaillants militants.

En effet, le Vendredi 31 Mai 2019, alors qu’ils partaient pour une audience avec le Haut-Commissaire du Yagha, Monsieur Adama Conseiga, le camarade CISSE Fahadou, responsable adjoint à l’organisation au sein du Bureau Exécutif National, président de la section du Yagha et le Camarade Balima Hama, trésorier général de la section n'atteindront pas leur destination.

Leurs corps ont été retrouvés criblés de balles à quelques kilomètres de Sebba.

Des informations relatives aux circonstances et aux motifs des assassinats de ces deux combattants intrépides qui sont en train d’être réunies vous seront communiquées dès que possible. 

Dans ces circonstances particulièrement douloureuses, au nom du Bureau Exécutif National, des militants et sympathisants de notre organisation et toute la jeunesse populaire de notre pays, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.»

Le président de l'ODJ

Gabin KORBEOGO

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé