Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   
Kourwéogo: la population en colère saccage le Centre de Laye pour mineurs en conflit avec la loi après le décès suspect d’une élève. 
Soum: des agents de l'Office national d'identification (ONI) blessés le 18 février  2020 dans une attaque à Kelbo (communiqué). 
Burkina: au moins 3 soldats ont perdu la vie dans une attaque terroriste mardi 18 février 2020 à Kelbo (Région du Sahel).   
Fasofoot:  l'Asfa-Y rompt son contrat avec son entraîneur, Boureima Kaboré, après le nul contre l'EFO. 
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 

SOCIETE

Au cours d’un déjeuner de presse tenu à Ouagadougou, les responsables de l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) ont présenté à la presse le concept universitaire «ISPP Elite class» qui se veut innovant. C’est une initiative externalisée de l’Institut avec un objectif stratégique visant à spécialiser les compétences et densifier leurs performances. 

Le concept ISPP Elite class est une plateforme qui offre aux étudiants des formations en adéquation avec les réalités actuelles de l’emploi. Les formations se feront avec 80% de cours présentiels contre 20% en ligne. Créer une adéquation entre formations, employabilités, performances, est l’objectif que se fixe l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) qui entend mettre à la disposition des étudiants et professionnels, à travers le concept Elite class, «une offre typée capable d’impacter leurs carrières professionnelles par le canal de certifications crédibles» a fait savoir Sabin Lazare Dandjinou du Consortium ISPP Elite class.

De ses explications, il ressort que ce concept vise à apporter une formation spécifique et pointue sur des domaines précis qui répondent à des besoins spécifiques des entreprises et des étudiants: c’est-à-dire une collaboration universitaire nord-nord et sud-sud.

«Les étudiants seront plus dans la pratique par la collaboration avec plusieurs entreprises mais aussi avec d’autres universités. Sans douter de la pertinence des curricula actuels, nous pensons que des classes d’élites avec des contenus plus spécifiques pourraient être un complément qualitatif à même de booster la formation universitaire», a soutenu Sabine Yaméogo, directrice de ISPP.

Pour la directrice de ISPP, vingt ans après la création de l’Institut, les réflexions ont conduit à la proposition d’une formation en compétence spécialisée pour les étudiants diplômés et les professionnels en entreprise. L’ISPP à travers son concept Elite Class offre des formations en management, en finance, comptabilité, Banque islamique, Banque digitale, contrôle de gestion, logistique, achat, gestion de projets, gestion des ressources humaines, entre autres.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé