Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Image d'illustration

SOCIETE

Après avoir trouvé un accord avec le gouvernement sur la rédaction du statut valorisant du personnel d’éducation et de recherche le vendredi 3 mai dernier, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation a réadapté leur mot d’ordre de boycott portant sur la finalisation de l’année scolaire en cours.

Via une lettre circulaire diffusée dans la soirée du 3 mai, la CNSE, d’une part a autorisé les membres professeurs d’EPS à administrer les épreuves sportives des différents examens nationaux et d’autre part a mis fin aux sit-in qui étaient prévus tous les jours de 8 heures à 11 heures dans les différents centres du ministère en charge de l’Education nationale.

Cependant les autres actions notamment le boycott des compositions au primaire, de toutes les autres formes d’évaluation, de non transmission du courrier administratif, de remplissage des bulletins, de tenues de conseils de classes sont maintenues et doivent se poursuivre, selon la note des syndicats.

Outre cela, le CNSE informe que la suite sur l’ensemble du mot d’ordre sera donnée après une évaluation le 15 mai 2019 sur la correction effective des indemnités et de la bonification et sur l’appréciation des dernières avancées sur le kit pédagogique, le statut valorisant, le dossier des personnels des ex garderies populaires.