Aujourd'hui,
URGENT
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer
Tunisie: l'universitaire Kaïs Saïed élu président au second tour de la présidentielle (Sondages)
Nobel: le prix Nobel de la paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Tunisie: la justice a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, en détention pour des soupçons de fraude fiscale
Fonds mondial: le montant des 14 milliards de dollars pour éradiquer le Sida, la tuberculose et le paludisme d'ici à 2030 a été atteint

Image d'illustration

SOCIETE

Réunis en assemblée générale ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou, les syndicats de l’éducation ont décidé de boycotter la finalisation de l’année scolaire en cours (2018-2019). Par ce mot d’ordre, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) entend interpeller le gouvernement sur le respect des engagements de janvier 2018.

Concrètement, à partir de ce 26 avril 2019, les syndicats ont invité les enseignants du public et du privé à mettre fin à toute forme d’évaluation, à tout processus de composition au primaire, au calcul des moyennes du 3e trimestre, au remplissage des bulletins de fin d’année, à la tenue des conseils de fin d’année scolaire, à la transmission de toute note d’évaluation et à la transmission du courrier administratif. 

Outre cela, la CNSE invite ses membres à observer à compter du 2 mai 2019, un sit-in tous les jours de 7 h 30 à 11 h 30. 

Par ces actions, la CNSE exige du gouvernement, d’ici fin mai 2019, la prise du décret sur le statut valorisant, la correction de l’ensemble des indemnités et de la bonification, l’octroi du Kit pédagogique et le règlement définitif du dossier des personnels des ex-garderies populaires.

Après plusieurs mois de crise en 2017, le gouvernement et la CNSE avaient signé un accord en janvier 2018. Les syndicats reprochent au gouvernement un manque de volonté dans la concrétisation dudit accord. Ils avaient observé le 18 avril dernier une grève sur toute l’étendue du territoire national pour interpeller à nouveau le gouvernement sur le respect de ses engagements.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé