Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

SOCIETE

Une formation au profit des hôteliers co-organisée par CANAL+ Burkina et le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) autour du thème : « les techniques d'accueil en hôtellerie » s'est tenue ce mercredi 3 avril 2019 à l’Hôtel Pacifique de Ouagadougou. Les participants ont eu droit à une formation théorique et pratique visant à améliorer la qualité des services proposés afin d’améliorer l’accueil dans les hôtels.

A en croire le Directeur Général de CANAL+ Burkina, Monsieur Aymé MAKUTA, cette formation sur les « techniques d'accueil en hôtellerie » est « une nouvelle corde de CANAL+ que la société a voulu mettre en avant ». Pour lui, la société CANAL+ n’est pas seulement un vendeur de décodeurs et de paraboles mais est « véritablement » un vendeur de contenus et de divertissements.  Cette formation visait à améliorer le rendu des services des hôtels et de « télévision payante ».  « Le divertissement peut passer par le petit écran. Nous avons donc identifié les partenaires qui vendent d'une manière ou d'une autre du divertissement. Les gens qui fréquentent les hôtels le font pour des affaires ou des divertissements, donc Il était naturel pour nous de conjuguer nos efforts pour améliorer le rendu de nos services que ce soient les hôtels ou CANAL+ » a affirmé Monsieur MAKUTA.

Pour lui, deux raisons expliquent la tenue de cet atelier. Il s'agit notamment de la satisfaction de la clientèle afin de pouvoir la fidéliser et de la vente du divertissement de CANAL+ aux hôtels qui sont des lieux d'affaires et de divertissements.  L'intérêt de cet atelier va au delà de celui de ses organisateurs.

« C’est une relation qui se veut gagnant - gagnant. Nous devons pouvoir aider le pays à être une destination que les touristes aimeraient visiter. Nous avons un pays qui est magnifique et il faut aujourd'hui qu'on puisse contribuer à faire en sorte qu'il soit une destination privilégiée. Pour se faire, il faut passer par un certain nombre de chose, entre autres, les infrastructures et les contenus de divertissements. Donc c'est une pierre que nous posons pour attirer du monde » a ajouté le Directeur Général Monsieur Aymé MAKUTA. 

Environ 60 hôteliers ont pris part à cette formation 

Pour Monsieur Alphonse TOUGOUMA, Directeur Général du FDCT, cette collaboration est le début de « quelque chose de très grand et fort » entre CANAL+ et sa structure. « la formation répond d'abord à l’axe 2 de notre mission qui stipule qu'au delà du financement que nous attendons du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, que nous puissions renforcer les capacités des acteurs et des opérateurs. C'est un partenariat, et au delà de cette formation nous aurons un grand programme qui répondra de la vente de la destination Burkina Faso et nous espérons que CANAL+ s’investira à nos cotés dans le domaine de la production cinématographique » a t-il laissé entendre.

« Cette formation aurait dû être appelée une journée de la diplomatie parce que c’est à travers l'accueil qu'on apprécie non seulement l’hôtel mais aussi le Burkina Faso. Pour nous, c'est une occasion qui nous permettra d’être plus performante parce qu’avec les exigences de la concurrence, il nous faut une formation adéquate. Nous disons merci à CANAL+ qui a pensé à nous » a déclaré Monsieur Pascal OUEDRAOGO, Secrétaire Général de la Fédération des Organisations Patronales de l’Hôtellerie et du Tourisme du Burkina (FOPAHT - B), représentant le Directeur de la fédération.

Environ 60 hôteliers ont pris part à cette formation qui s'est déroulée en une journée.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé