Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

SOCIETE

Les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l’axe Djibo-Kongoussi par des individus armés non identifiés ont été assassinés. Les deux corps sans vie des enseignants ont été retrouvés ce lundi 18 mars 2019 à Koutougou (Province du Soum).

Les deux hommes, Judicaël Ouédraogo et Al-hassane  Cheickna étaient en service dans la Circonscription d’Education de base (CEB) de Djibo 2 dans la province du Soum/région du Sahel. Dans un communiqué, le ministère en charge de l’Education nationale a indiqué qu’ils ont été inhumés ce mardi 19 mars 2019 à Koutougou. Le ministre a saisi l’occasion pour présenter sa compassion aux familles éplorées et à l’ensemble de la communauté éducative.

Dans un post sur sa page Facebook, le Premier ministre Christophe Dabiré a exprimé sa profonde indignation. "J’exprime ma compassion et ma solidarité à l’endroit de leurs familles et à l’ensemble du corps enseignant à qui je demande de ne jamais baisser les bras face à cette barbarie digne d’une autre époque. Je salue la mémoire des victimes tout en rassurant que le gouvernement poursuivra sans relâche, sa mission de sécurisation du pays avec la ferme détermination des forces de défense et de sécurité intérieure de mener ce combat jusqu’au bout."

Ce dimanche 17 mars, le curé de la paroisse de Djibo, l’abbé Joël Yougbaré parti célébrer la messe dans une localité de sa circonscription est resté introuvable. L’évêque du Diocèse de Dori avait dans un communiqué fait savoir que l’alerte avait été donnée aux forces de sécurité mais le prêtre était resté introuvable.  

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé