Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

SOCIETE

Une femme qui était sur le point d'accoucher et son accompagnant ont été mortellement atteints, dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de l'attaque de la gendarmerie de Kongoussi par des terroristes, a appris l'AIB de sources sûres.

Selon des riverains de la brigade contactés par l'AIB, les assaillants dont le nombre varie entre 50 et cent, ont débuté l'assaut peu après 21h, profitant de l'isolement du poste et de l'absence de clôture.

Une femme en travail et son accompagnant ont été mortellement touchés, alors qu'ils se rendaient au centre de santé du secteur 5.

Le poste de gendarmerie et plusieurs engins ont été incendiés par les agresseurs.

Un détenu qui se trouvait dans le box a été retrouvé sain et sauf, préférant ne pas prendre la fuite.

La situation sécuritaire du Burkina, déjà mise en mal en 2018, s'est fortement dégradée depuis le début de l'année avec la recrudescence des attaques.

L'armée a annoncé avoir "neutralisé" plus de 200 terroristes depuis le lancement en début de semaine, d'opérations de ratissage, en réaction aux assassinats de 14 civils et de cinq gendarmes.

Agence d'information du Burkina