Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

Le gouvernement burkinabè a déclaré ce mercredi 6 février 2019 l’épidémie de méningite dans la commune rurale de Botou (Province de la Tapoa/Région de l’Est). Selon la ministre en charge de la Santé, Claudine Lougué, qui a annoncé la nouvelle, les investigations ont permis de constater que le seuil de 10 patients pour 100 000 habitants a été dépassé.

La semaine dernière, une vingtaine de morts avaient été constatés par les équipes médicales de la province de la Tapoa. Et selon les premières investigations des autorités sanitaires, les personnes décédées avaient comme symptômes des vomissements chroniques et une forte fièvre. Le mercredi 30 janvier, la ministre de la Santé avait indiqué que les décès étaient causés par la méningite sous réserve d’investigation complémentaire.

Ce mercredi 6 février 2019, il n’y a plus aucun doute selon la cheffe du département de la santé burkinabè à sa sortie du Conseil des ministres « On a pensé à la méningite, compte tenu de notre proximité avec certains pays, qui ont eu des épidémies de méningite l’année dernière. On a fait des ponctions lombaires, notamment douze prélèvements. Et après examens à Ouagadougou au CHU-Charles de Gaule, la méningite a été confirmée sur sept prélèvements ».

Et à l’en croire, la suite des investigations a indiqué que le seuil de 10 patients pour 100 000 habitants a été dépassé et il est de 17 patients. Ce qui signifie que nous sommes en situation d’épidémie dans la localité concernée. Face à cela, elle a indiqué que le gouvernement a déclaré l’épidémie dans ladite localité et a mis en place une stratégie qui, en dehors de la vaccination, vise à sensibiliser les populations à se rendre dans les structures sanitaires. La campagne de vaccination va quant à elle démarrer le 8 févier prochain.

 « Nous avons également mis en place les stratégies qui visaient à disponibiliser les traitements pour les populations sur place et les vaccins sont en train d’être acheminer dans la région de l'Est. La vaccination va bientôt démarrer dès le 8 février dans les communes de Diapaga et Kantchari »  a-t-elle fait savoir.

 

Source: DCPM/MCRP