Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

Le DG a rendu le tablier ce lundi 4 février

SOCIETE

Le Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire, Géoffroy Yogo a rendu sa démission ce lundi 4 février 2019  au ministre de la justice qui l’a acceptée. Les agents de la GSP qui observaient un mouvement d’humeur depuis octobre dernier avaient exigé sa démission avant toute reprise des activités suspendues. 

Le ministère de la justice via un communiqué a salué «son sens élevé de la responsabilité et son souci de préserver l’intérêt général en décidant de présenter sa démission pour favoriser la reprise des activités dans les maisons d’arrêt et de correction. »

Les agents de la Garde de Sécurité pénitentiaire avaient observé le 31 décembre 2018, un sit-in devant la  Maison d’arrêt et de Correction de Ouagadougou. Ils exigent la satisfaction de leur plateforme revendicative, l’annulation de la révocation de dix d’entre eux et la révocation du directeur général de la GSP, Geoffroy Yogo.

Pour les grévistes,  leur responsable était à l’origine de la crise qui secoue leur corps depuis plusieurs mois. Selon le porte-parole des agents mécontents, Oumarou Kaboré, seule la révocation de leur directeur général était la condition pour une éventuelle reprise des escortes des détenus pour les audiences et les auditions.

En rappel, le gouvernement burkinabè a décidé le mercredi 14 novembre 2018 d’interdire d’activités le bureau  du Syndicat national de la garde de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) pour manquement à la législation encadrant les activités syndicales. 

En outre, il avait décidé de la révocation de dix agents de la garde de sécurité pénitentiaire pour commission de faute d’extrême gravité, conformément à l’article 164 de la loi n°016-2014/AN du 15 mai 2014 portant statut du personnel de la Garde de sécurité pénitentiaire.

Le communiqué du ministère de la Justice

Le Directeur Général de la Garde de Sécurité Pénitentiaire, l’Inspecteur Divisionnaire Géoffroy YOGO, a présenté sa démission de sa fonction de Directeur Général de la Garde de Sécurité Pénitentiaire à Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, ce lundi 04 février 2019.

Le Ministre a accepté sa démission et lui a traduit toute sa satisfaction pour les acquis engrangés et les avancées qu’a connues la Sécurité Pénitentiaire sous son magistère depuis le 11 avril 2017, date de sa prise de fonction.

Le Ministre a par ailleurs salué son sens élevé de la responsabilité et son souci de préserver l’intérêt général en décidant de présenter sa démission pour favoriser la reprise des activités dans les maisons d’arrêt et de correction.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / Ministère de la Justice

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé