Aujourd'hui,
URGENT
Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat (RFI)
Burkina: une production record de 52, 662 tonnes d’or en 2018 (Officiel)
Algérie: le chef de l'armée demande à ce que le président Bouteflika soit déclaré inapte (RFI)
Burkina: le Syndicat de la santé humaine et animale en grève de 48 h à compter du 17 avril 2019 (préavis)
Brexit: Theresa May perd le contrôle de la Chambre des communes
Soum: un passager blessé dans un attentat à la mine (AIB)
Football: les 24 équipes qualifiées pour la CAN 2019 sont connues, le tirage prévu le 12 avril à Gizeh
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc

Image d'illustration

SOCIETE

La Société nationale d’Aménagement des Terrains urbains (Sonatur) a annoncé ce mardi 29 janvier 2019 que seules 417 parcelles n’ont pas été mises en valeur sur un total de 6482 parcelles sur l'ancien site A de Ouaga 2000, qui va de l’échangeur de Ouaga 2000 au Golf Club.

Pour joindre l’acte à la parole, le premier responsable de la Sonatur a promis transmettre la liste au aux autorités compétentes pour qu’elles engagent les procédures de retrait de ces parcelles. Ces propriétaires avaient été interpellés en août dernier sur l’impérative mise en valeur de leurs parcelles d’ici le 31 décembre 2018.

Dans le site A de Ouaga 2 000 concerné, les investigations ont permis de recenser 6 482 parcelles. A la fin de l’ultimatum,  6065 parcelles ont été mises en valeur et 417 non mises en valeur, soit un taux de 93,60%. 

En rappel, l’esprit de l’opération était de pousser « les gens à investir et changer la physionomie de la ville», avait affirmé le secrétaire général du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, Léon Paul Toé.  Un ultimatum d’un mois avait été également donné aux détenteurs de parcelles  non mises en valeur dans la Zone d’activités commerciales et administratives (ZACA, centre de Ouagadougou), pour se mettre en règle. 

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé