Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Photo: Mairie de Houndé

SOCIETE

Dans les habitats spontanés du secteur 2 de Houndé, un des résidents à ériger un mur puis un deuxième mur de clôture pour délimiter son domaine. Ces murs ont bloqué des chemins qui étaient habituellement empruntés par les passants. 

A la suite du résident en question, son voisin a aussi bâtit un mur contre le sien bloquant ainsi les autres possibilités que les passants avaient pour circuler. Il n’en fallait pas plus pour que les habitants de la zone menacent de construire chacun à son tour un mur pour délimiter leurs domaines respectifs. La zone n’étant pas aménagée, la première conséquence directe serait la réduction de la mobilité voir l’impossibilité de circuler pour les habitants. 

Le 14 janvier 2019, Dissan Boureima Gnoumou, Député Maire de Houndé après avoir reçu les principaux protagonistes a effectué une sortie dans la zone de conflit naissant. A l’issu des échanges, il a indiqué les solutions à même de préserver les intérêts de chaque partie. 

Les murs seront construits de sorte à laisser des couloirs pour que les habitants puissent circuler en attendant le lotissement. Certains chemins qui passaient au milieu des habitations seront fermés. 

Le Maire a demandé à chaque partie d’accepter les désagréments que cela peut occasionner car c’est le prix à payer pour éviter un conflit dont personne n’a intérêt. Ainsi, la guerre des murs n’aura plus lieu dans les non lotis du secteur 2 de Houndé.

Marie de Houndé

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé