Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

SOCIETE

Deux policiers et une dame ont trouvé la mort, ce samedi matin, au cours d’une interpellation à Nafona, dans la commune Soubakagnedougou, dans la Comoe. 

Selon des sources concordantes, sur ordre du procureur de Banfora, les hommes de tenue sont allés pour interpeller cinq personnes impliquées dans un conflit foncier. La tante d’une d’elle s’est opposée à l’arrestation.

La police a alors fait des tirs de sommation dont une balle a fauché mortellement la dame. La population a, en représailles, tué deux policiers dont le commandant de Banfora et le commissaire de district de Soubakagnedougou. 

Selon plusieurs sources locales, le conflit foncier date de juillet 2016 et oppose, un habitant de Kankalaba qui exploite le champ depuis 40 ans aux autochtones de Nafona. La justice avait tranché en sa faveur. Mais les populations lui avaient interdit l’accès de son champ. 

En août 2018, il a interpellé la justice et la police avait convoqué les «condamnés».

Se sentant lésés, ils ont saccagé son domicile.

Une nouvelle convocation leur a été adressée. Ils ont opposé un nouveau refus d’obtempérer. C’est ainsi que le procureur a donné mandat à la police de les interpeller.

SIDWAYA

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé