Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

Droit Réservé

SOCIETE

Le ministère  de la sécurité a rappelé ce mercredi 19 décembre 2018 l’interdiction formelle de la production, de l’importation, de la vente et de la détention des pétards pour divertissement appelés jouets explosifs. Il entend appliquer la mesure dans toute sa rigueur.

Par conséquent, le département en charge de la sécurité a invité les acteurs concernés et « toute autre personne ayant des pétards en dépôt dans sa boutique ou à domicile à bien vouloir les déposer dans les services de sécurité les plus proches ».  Pour ce faire, informe toujours le ministère, « un contrôle rigoureux sera exercé par les forces de sécurité et tout contrevenant se verra appliquer des sanctions appropriées ».

En rappel, cette interdiction fait référence au communiqué N°2016-008/MCIA/SG/DGCRF du 21 novembre 2016 du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat appelant l’attention des producteurs, importateurs vendeurs et utilisateurs sur l’interdiction formelle de la production, de l’importation,  de la vente  et de la détention des pétards pour divertissement relevant de la position tarifaire 3604 notamment le 36 04 10 00 00 et 36 04 90 00 00.