Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

Orange a mis en place une offre spéciale de 100 mégas à 100 F CFA (Rasmané Sankara/©Wakatsera

SOCIETE

Depuis le 9 novembre 2018, l’Université Ouaga I Pr. Joseph Ki-Zerbo dispose d’un centre numérique dénommé «Campus numérique de l’espace universitaire francophone» (Cneuf). Ce centre numérique a vu le jour grâce à l’appui substantiel de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et de la société de téléphonie Orange Burkina qui a contribué significativement à l’opérationnalisation dudit centre.

Le Campus numérique de l’espace francophone (Cneuf) est un centre scientifique de créativité, d’entrepreneuriat au profit des étudiants burkinabè et d’ailleurs. A travers ce centre, selon les explications du recteur de l’AUF, Jean Paul de Gaudemar, sa structure veut, avec du numérique, apporter du nouveau. « Grâce à cette bibliothèque numérique, nous allons pouvoir offrir aux étudiants mais aussi aux enseignants chercheurs le matériel qui va leur permettre de construire cet enseignement de qualité».

100 mégas à 100 F CFA

Afin de trouver d’autres solutions et canaux qui puissent permettre à ces étudiants de suivre des cours et de bénéficier des contenus innovants à distance, Orange Burkina a mis en place une connexion fluide, de qualité et surtout à moindre coût. Avec cette offre spéciale, les étudiants pourront se connecter et accéder aux différents contenus des différents éditeurs à tarif très intéressant de  100 Mégas à 100 FCFA. 

Outre cette tarification exceptionnelle, l’appui de Orange Burkina à la réalisation du centre numérique est de trois niveaux. Pour Rasmané Sankara, Manager stratégie et développement de Orange Burkina, il y a d’abord la force de l’innovation. «Là où cela a été intéressant par ce canal, c’est qu’il permet aux étudiants de l’université de Ouagadougou de pouvoir bénéficier des mêmes contenus actualisés que les étudiants du reste du monde. (..) Nous avons également contribué à offrir des équipements informatiques à l’AUF pour permettre au Cneuf de voir le jour» soutient-il. 

Ensuite, toujours selon M. Sankara, le deuxième axe c’est la force du groupe grâce à une convention tripartite entre le groupe Orange, l’AUF et l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo. Pour lui, cette force de synergie a été capitale pour permettre la mise en œuvre de ce centre. Et le troisième apport cadre avec la vision de Orange Burkina : être le partenaire majeur de la formation numérique des entreprises privées et publiques et des collectivités territoriales. 

100 000 ouvrages déjà disponibles

A écouter le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga, l’inauguration de ce centre est le signe que dans un futur très proche, le Burkina Faso va rompre avec les fractures qui séparent les pays du Nord des pays du Sud. Et, les étudiants du Burkina pourront accéder à des supports numériques importants. «Déjà, le recteur de l’AUF a annoncé qu’il y a près de 100 000 ouvrages dans cet espace et que d’ici la fin de l’année, on devra aller vers 1 million pour le support numérique en termes de documentation. Ce qui est une solution réelle à nos problèmes puisque, pour la question du LMD, l’enjeu majeur c’est d’avoir accès à des bibliothèques bien garnis» a confié le ministre Maiga.

Grace à la connexion Orange à moindre coût, les étudiants pourront avoir accès à de nombreux ouvrages 

Le président de l’Université Ouaga 1, Rabiou Cissé, quant à lui, s’est réjoui de l’acquisition de ce centre qui est en rapport avec le plan stratégique de sa structure se résumant à proposer des offres de formations innovantes, attractives et performantes. A ce titre, dit-il, la présente infrastructure permettra accroître l’accès au savoir académique et scientifique en développant une bibliothèque numérique de savoir et de formation. 

Première du genre, la cérémonie inaugurale a eu lieu en présence de l’ambassadeur de  France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes, du recteur de l’AUF, Jean Paul de Gaudemar, du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga et du Directeur général de Orange Burkina, Ben Cheick Haidara.