Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

«Innovation numérique pour la transformation structurelle de l’économie et de la société», tel est le thème de la 14ème édition de la Semaine nationale de l’internet et des TIC (SNI) qui se tient du 20 au 24 novembre 2018 à Ouagadougou. A l’occasion, une campagne nationale d’initiation à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication a été initiée pour permettre aux populations burkinabè de faire une utilisation judicieuse de l’outil informatique.


La création de blog personnel est l’une des thématiques qui fait objet de formation dans le cadre de cette 14è édition de la SNI. Apparu dans les années 70, le blog a connu sa véritable émergence dans les années 90 avec l’avènement de l’internet. Selon Van Marcel Ouoba, formateur sur la création des blogs, le père du blog au Burkina est le site lefaso.net qui au départ, récupérait des informations des uns et des autres pour les mettre en ligne. «Il a évolué au fur et à mesure pour devenir un site d’information aujourd’hui. Il y a aussi des personnes telles que Bassératou Kindo, la présidente des blogueurs du Burkina, Boureima Salouka, journaliste, Newton Ahmed Barry, l’actuel président de la Commission électorale nationale indépendante etc. qui ont utilisé et qui se sont fait découvrir grâce au bloging», révèle Van Marcel Ouoba.

Selon M. Ouoba, le bloging avait pour objectif au départ, de se départir des sites web pour avoir un cadre d’expression. «Il n’existe pas de Rédacteur en chef ni de Directeur de publication dans le bloging. Et on y dit tout contrairement aux médias classiques. Tout ce cumule en soit et on dit tout dans le bloging», explique le formateur.
«C’est un gain de plus en matière de connaissance des réseaux sociaux et ses opportunités. Et surtout les gardes fours qu’il faut pour ne pas se faire avoir par les cybercriminels sur internet. Donc c’est vraiment une formation qui est la bienvenue», témoigne Christian Somé de la Direction de la communication et de l’information du Premier ministère

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé