Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Image d'illustration

SOCIETE

Selon un communiqué du ministère de la sécurité rendu public ce mardi 13 novembre, l’unité de la force d’intervention rapide (SPEAR)  chargée de la protection des installions diplomatiques organisera le jeudi 15 novembre prochain de 10 h à 12 h une formation tactique au palais des sports de Ouaga 2000. 

Cet exercice occasionnera des explosions bruyantes et des coups de feu, raison pour laquelle le département en charge de la sécurité invite les populations à proximité de Ouaga 2000 en particulier « à ne pas paniquer et à vaquer paisiblement à ses occupations ».

En rappel, un exercice de simulation d’une attaque terroriste avait eu lieu le mardi 16 octobre dernier dans la zone du stade du 4-aout, dont l’objectif était  d’améliorer la réactivité du dispositif national de riposte. La capitale burkinabè a été visée à trois reprises par des attaques terroristes depuis 2016. La dernière était celle ayant visé le 2 mars 2018, l’Etat major général des armées et l’Ambassade de France au Burkina. Les huit assaillants avaient été neutralisés mais leur action avait causé la mort de 8 militaires burkinabè.