Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Photo de famille à l'issue de la visite

SOCIETE

Une délégation  du Conseil supérieur de la Communication (CSC) avec à sa tête  le conseiller Ismaël  Nignan était dans les locaux de  Fasozine dans l’après midi de ce vendredi 26 octobre 2018 pour une visite de courtoisie. 

La délégation constituée de deux conseillers et de trois techniciens de l’instance de régulation est venue s’enquérir des conditions de travail et de fonctionnement du groupe de presse.  Selon le conseiller Ismaël Nignan, leur visite avait pour but d’affirmer la disponibilité du CSC à collaborer en amont à chaque fois que le besoin se fera sentir.

« Le CSC  est disponible et  disposé  à collaborer avec vous en amont, à vous accompagner le  cas échéant  chaque fois que le besoin se fera ressentir.  La porte est ouverte pour des interrogations que vous pourrez être amené à vous poser par rapport aux aspects de votre profession » a affirmé Séraphine Eugénie Ouattara, conseiller et porte parole de la délégation. La délégation s’est dite éblouie et satisfaite  du  travail de qualité  abattu par le journal. Elle a réaffirmé sa  disponibilité  à travailler avec le groupe de presse afin de mener à bien le travail de régulation. « Nous savons que sans votre collaboration nous allons peut  être régulé mais pas forcément réussir et notre objectif c’est de réussir ensemble à réguler ce secteur» a ajouté madame Ouattara.

Par ailleurs, M. Nignan a transmis au Directeur général de Fasozine, Désiré Théophane Sawadogo les félicitations du président du CSC, Mathias Tankoano pour le travail de qualité abattu et les efforts consentis dans l'information quotidienne des citoyens. En outre, il a encouragé les responsables à continuer dans cet élan. A l'en croire, cette visite à Fasozine découle de la volonté du nouveau président de rapprocher davantage l'institution des médias.

Le directeur général de Fasozine a remercié le CSC pour cette démarche qui va certainement faciliter la collaboration entre les médias et l'instance de régulation. Le groupe de presse Fasozine est constitué d'un quotidien en ligne (www.fasozine.com) et d'un magazine bimestriel.