Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Après deux années de formation à l’école nationale de police, Seydou Coulibaly, désormais inspecteur de police municipale reprend les commandes de la police municipale à Sya. Il a été officiellement installé à son poste de directeur de la police municipale dans la matinée du mardi 23 octobre par le maire de la commune de Bobo, Bouraima Sanou. 

Seydou Coulibaly avait déjà occupé le poste de directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso avant d’aller se former à Ouagadougou pour sortir inspecteur de police municipale. Pour le moment il est le seul à ce grade à Bobo-Dioulasso.  

Seydou Coulibaly qui connait déjà très bien la police municipale de Bobo-Dioulasso revient davantage raffermi, surtout qu’il est sorti de sa formation d’inspecteur avec la mention très bien. C’est pourquoi d’ailleurs le maire a dit, lors de la cérémonie d’installation, qu’il « a fait honneur à notre commune ». Pour le maire, cela rassure et indique qu’il a mérité la confiance qui est placée en lui.

Seydou Coulibaly est médaillé d’honneur des collectivités, marié et père de deux enfants. Depuis son entrée dans la police municipale en 1995, jusqu’ici il a toujours été major des différentes promotions pendant son parcours d’agent jusqu’au grade d’inspecteur.

Le nouveau directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso arrive à une période particulièrement marquée par deux défis majeurs à savoir, la sécurité urbaine et la lutte contre la corruption au sein de la police municipale classée selon le Ren-Lac comme l’institution la plus corrompue au Burkina.