Aujourd'hui,
URGENT
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité
France: Édouard Philippe lance l'acte II du quinquennat au cours de sa déclaration de politique générale 
Burkina: les avocats mettent fin à leur débrayage entamé depuis le 23 avril
Nécro: décès de Benoît Kambou, l’ambassadeur du Burkina au Tchad

SOCIETE

La brigade de gendarmerie de Barani (Province de la Kossi/Région de la Boucle du Mouhoun) a été attaquée dans la nuit de ce mercredi 17 au jeudi 18 octobre 2018 par des individus armés non encore identifiés.

A l’issue des échanges de tirs, un assaillant a été abattu et un gendarme a perdu la vie. Selon Radio Oméga, cette attaque a également fait trois blessés du coté des gendarmes.  

 

 Le Communiqué du ministère de la sécurité

 

 La Brigade Territoriale de Gendarmerie de Barani, dans la KOSSI, a été la cible d’attaque d’individus mal intentionnés, dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 octobre 2018.

Les Forces de Défense et de Sécurité, dans leur déterminante riposte ont abattu un assaillant et mis en deroute les autres.

On note malheureusement une perte en vie humaine côté FDS et deux blessés qui sont pris en charge dans les services de santé à Dédougou.

Le Ministre de la Sécurité présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et à ses camarades d’armes, il leur souhaite prompt rétablissement.

Il profite de cette douloureuse épreuve inviter la population à la franche collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité pour venir à bout de ce phénomène. Les numéros verts restent toujours disponibles : 1010 ; 16 et 17.

 

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle/MSECU

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé