Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

SOCIETE

Ce 11 octobre 2018, cela fera 1000 jours que le Dr Arthur Kenneth Elliot, médecin australien, a été enlevé par des individus armés à Djibo, dans la province du Soum. Depuis, on est sans nouvelle de lui. 

Sur la la page Facebook qui lui est dédiée, ses proches annoncent la publication ce 11 octobre, d’une vidéo pour remercier ses soutiens. «La famille Elliott souhaite à nouveau remercier les habitants de Djibo pour leur soutien constant et les informer de son intention de diffuser une vidéo familiale le 11 octobre sur cette page, la page Facebook de Djibo soutient Dr. Ken Elliot. La vidéo remerciera plus personnellement les gens et aura aussi un appel direct à ceux qui détiennent le Dr Elliott, à l'approche du 1000e jour sans lui», est-il écrit. 

Médecin-chirurgien australien installé dans la ville Djibo, depuis 1972, le Dr Arthur Kenneth Elliot avait fondé une clinique qui offrait des soins gratuits ou à coûts très réduits aux habitants de la localité et même au-delà. Il a été enlevé dans nuit du 15 au 16 janvier 2016 avec son épouse au moment même où l’avenue Kwamé N’Krumah de la ville de Ouagadougou, était la cible des terroristes. 

Son épouse, Jocelyn Elliott, a été libérée en février 2016, mais le médecin reste toujours entre les mains de ses ravisseurs, malgré la mobilisation des OSC et des populations de Djibo. Fasozine a également dédié un espace permanent à ce médecin afin qu'il ne soit pas oublié. 

L’Emirat du Sahara, une branche d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’enlèvement.  Le 1er juillet 2017, la branche d'Al-Qaïda au Mali a diffusé une vidéo de six otages étrangers parmi lesquels Arthur Kenneth Elliott et le Roumain Iulian Ghergut, tous deux enlevés au Burkina Faso.

En novembre 2016, Arthur Kenneth Elliot a été naturalisé burkinabè par un décret pris en conseil des ministres.  

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé