Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Selon la radio Omega, la situation est tendue à Karangasso Vigué à 55 km de Bobo-Dioulasso. Au moins 200 personnes ont manifesté ce lundi 1er octobre dans la matinée.

Très mécontent, ces personnes ont exigé le départ du maire de la localité Saidou Sana, accusé de «rouler pour les koglweogo». Elles ont fermé la mairie et sont allées remettre la clé au préfet. Les forces de défense et de sécurité ont été déployées.

En rappel, le mercredi 12 septembre dernier, trois personnes dont le fils du chef de canton ont été tuées lors d’affrontements entre Dozo et Kolgwéogo autour de l’installation d’un quartier général de Koglwéogo. Selon de sources locales, des intérêts financiers, liés à l’existence d’un gros site d’orpaillage dans la commune rurale de Karangasso vigué, seraient la vraie raison des tensions.