Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

L'armée burkinabè a annoncé dimanche 16 septembre 2018 avoir mené des frappes aériennes et des ratissages contre des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Est), selon cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB). Dans les localités ciblées, plusieurs militaires et civils ont été tués ces dernières semaines par des individus armés non identifiés.

"À la suite de renseignements fiables obtenus, les Forces armées nationales ont mené des frappes aériennes et des opérations de ratissage dans la zone de Pama et de Gayeri. Ces opérations combinées ont permis de détruire des bases terroristes.", lit-on dans un communiqué de l'armée publié ce dimanche. Le communiqué ne précise pas quand ont lieu ces frappes.

L'armée a loué l'engagement et la détermination des unités sur le terrain et a appelé à une implication de tous, afin de vaincre la menace terroriste. Une trentaine de membres des Forces armées et de civils ont péri ces dernières semaines dans plusieurs attaques dans l'Est du Burkina, notamment à Pama et à Gayeri.

Le 8 septembre dernier, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a assuré que l'armée va reprendre l'initiative partout au Burkina Faso, particulièrement à l'Est et au Nord.

Agence d'information du Burkina