Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Une attaque perpétrée par des hommes armés a eu lieu le mardi 3 janvier 2017 à Natiaboini, une localité située à une cinquantaine de kilomètres entre Fada N'Gourma et Pama, rapporte le quotidien Sidwaya. Un élève a été tué et deux autres blessés par balles.


Par ailleurs, des sommes d’argent ainsi que des biens ont été emportés. L’attaque s’est déroulée en pleine forêt, selon des sources. Une jeune élève serait atteinte à la cuisse par une balle et évacuée d’urgence au CHR  de Fada N’Gourma. Un autre élève a été atteint mortellement.

Des sources hospitalières, la vie des deux blessés est hors de danger. «Le garçon est déjà sorti du bloc opératoire et a eu des soins appropriés. Pour la fille c’est plus délicat. La balle est toujours dans la cuisse et il faut des examens poussés», confie un agent de santé.