Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), citant des sources locales, des individus armés non encore identifiés ont attaqué dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 août 2018, le campement de chasse de Kompienbiga (15km de Pama, dans la région de l’Est).

Les assaillants ont fait irruption dans le campement, ont tiré des coups de feu avant d’incendier le site. Selon nos sources, le personnel a quitté les lieux, mercredi vers 16h, parce qu’effrayés par des individus suspects qui rôdaient autour du campement.

Citant des médias, l’AIB a indiqué que les voies d’accès sur le site étaient minées. Le mercredi 8 aout dernier, les concessionnaires de zones de chasse du Burkina étaient chez le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. Au cours de cette rencontre, ils avaient évoqué les problèmes d’insécurité au niveau des campements surtout dans la région de l’Est et la zone présidentielle.

Au cours de ce mois d'août 2018, deux attaques à la mine artisanale avaient causé la mort de douze militaires et un civil.