Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

Image d'illustration

SOCIETE

Le Secrétaire général du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Pr Kalifa TRAORE et le Haut-commissaire de la province du Soum, Siaka BARRO ont procédé au lancement de l’examen spécial du Certificat d’Etude Primaire (CEP), à l’école primaire Djibo « A » dans la province du Soum.  Au total 3064 candidats dont 2692 dans le Soum et 372 dans la Région du Nord (sites de Ouahigouya, Titao, Banh) vont tenter de décrocher leur premier diplôme d’étude en composant du 29 au 31 août 2018 à travers six (6) jury.

Le Secrétaire général a rappelé que c’est suite au contexte sécuritaire difficile dans certaines zones que le gouvernement à travers le Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et avec l’appui des Partenaires techniques et financiers a procédé à un regroupement des élèves ayant eu des difficultés à achever leur année scolaire.

Pendant deux mois, les acteurs de l’Education, les Forces de défenses et de sécurité ainsi que les forces vives des régions concernées se sont mobilisés pour créer les conditions nécessaires à une mise à niveau des élèves.

Il a donc remercié tous les acteurs et fait le tour des trois jurys de la province du Soum pour encourager les élèves en composition.

 

DCPM/MENA.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé