Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SOCIETE

Le gouvernement burkinabè a décidé de suspendre provisoirement l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), suite à la crise entre les deux associations qui a affecté le système d'approvisionnement en carburant du pays.  Outre cela, l'exécutif a annoncé que des mesures sont en train d'être prises pour normaliser le trafic. Tel est le contenu de ce communiqué ci-dessous

Au terme d’échanges engagés par le gouvernement depuis le début de la crise qui oppose l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) à l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), les deux associations sont parvenues à un accord signé le 27 août 2018.

Malgré cet accord entre les deux organisations, les camions de transport de marchandises sont toujours stationnés ainsi que les engins sur les bas-côtés des routes nationales et aux différentes entrées/sorties de la ville de Ouagadougou ainsi qu’à Ouagarinter occasionnant des ruptures du système d’approvisionnement en carburant.

Compte tenu des désagréments que cette situation occasionne dans la vie socioéconomique de notre pays, le gouvernement a pris les mesures suivantes : la suspension provisoire des deux organisations à savoir l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB).

Des mesures sont en cours pour normaliser le trafic.

Le gouvernement déplore une fois de plus les désagréments subis par la population pendant cette crise.

Le Service d’information du gouvernement