Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SOCIETE

le bilan officiel de l'embuscade tendue aux renforts venus de Fada pour prêter main forte à la brigade de gendarmerie de Pama attaqué par des individus armés dans la nuit du 27 au 28 août 2018 fait état de 7 morts et de 6 blessés en voie d'évacuation sur Ouagadougou.

Selon le communiqué officiel du gouvernement, tout est parti de l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de PAMA, chef-lieu de la province de la KOMPIENGA (Région de l’Est), ce mardi 28 août 2018 vers une 1 heure du matin, par un groupe d’assaillants armés non encore identifiés.

"La forte et prompte réaction des éléments de garde a permis de mettre en déroute ces forces du mal et de circonscrire les dégâts. Afin de ratisser la zone, un renfort a été demandé. Le véhicule des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de Fada N’gourma, appelées en renfort, a sauté sur un engin explosif sur l’axe Fada N’gourma – Pama. Le bilan provisoire en mi-journée fait état de sept (07) agents des FDS qui ont perdu la vie et 06 (six) blessés en voie d’évacuation sur Ouagadougou" indique le communiqué gouvernemental.

Selon les précisions de l'Etat major général des armées via un communiqué de presse, c'est précisément l’une des unités qui venait en renfort qui est tombée dans une embuscade au cours de laquelle un véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé". Notons que l'équipe venait en renfort était composée de militaires et de gendarmes selon le gouvernorat de Fada.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée ces dernières semaines avec des attaques meurtrières contre les Forces militaires et paramilitaires. 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé