Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

SOCIETE

le bilan officiel de l'embuscade tendue aux renforts venus de Fada pour prêter main forte à la brigade de gendarmerie de Pama attaqué par des individus armés dans la nuit du 27 au 28 août 2018 fait état de 7 morts et de 6 blessés en voie d'évacuation sur Ouagadougou.

Selon le communiqué officiel du gouvernement, tout est parti de l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de PAMA, chef-lieu de la province de la KOMPIENGA (Région de l’Est), ce mardi 28 août 2018 vers une 1 heure du matin, par un groupe d’assaillants armés non encore identifiés.

"La forte et prompte réaction des éléments de garde a permis de mettre en déroute ces forces du mal et de circonscrire les dégâts. Afin de ratisser la zone, un renfort a été demandé. Le véhicule des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de Fada N’gourma, appelées en renfort, a sauté sur un engin explosif sur l’axe Fada N’gourma – Pama. Le bilan provisoire en mi-journée fait état de sept (07) agents des FDS qui ont perdu la vie et 06 (six) blessés en voie d’évacuation sur Ouagadougou" indique le communiqué gouvernemental.

Selon les précisions de l'Etat major général des armées via un communiqué de presse, c'est précisément l’une des unités qui venait en renfort qui est tombée dans une embuscade au cours de laquelle un véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé". Notons que l'équipe venait en renfort était composée de militaires et de gendarmes selon le gouvernorat de Fada.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée ces dernières semaines avec des attaques meurtrières contre les Forces militaires et paramilitaires.