Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

SOCIETE

le bilan officiel de l'embuscade tendue aux renforts venus de Fada pour prêter main forte à la brigade de gendarmerie de Pama attaqué par des individus armés dans la nuit du 27 au 28 août 2018 fait état de 7 morts et de 6 blessés en voie d'évacuation sur Ouagadougou.

Selon le communiqué officiel du gouvernement, tout est parti de l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de PAMA, chef-lieu de la province de la KOMPIENGA (Région de l’Est), ce mardi 28 août 2018 vers une 1 heure du matin, par un groupe d’assaillants armés non encore identifiés.

"La forte et prompte réaction des éléments de garde a permis de mettre en déroute ces forces du mal et de circonscrire les dégâts. Afin de ratisser la zone, un renfort a été demandé. Le véhicule des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de Fada N’gourma, appelées en renfort, a sauté sur un engin explosif sur l’axe Fada N’gourma – Pama. Le bilan provisoire en mi-journée fait état de sept (07) agents des FDS qui ont perdu la vie et 06 (six) blessés en voie d’évacuation sur Ouagadougou" indique le communiqué gouvernemental.

Selon les précisions de l'Etat major général des armées via un communiqué de presse, c'est précisément l’une des unités qui venait en renfort qui est tombée dans une embuscade au cours de laquelle un véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé". Notons que l'équipe venait en renfort était composée de militaires et de gendarmes selon le gouvernorat de Fada.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée ces dernières semaines avec des attaques meurtrières contre les Forces militaires et paramilitaires. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé