Aujourd'hui,
URGENT
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire

SOCIETE

La télévision panafricaine généraliste, Voxafrica, a procédé ce samedi 25 aout 2018 à l’ouverture officielle de sa représentation à Ouagadougou. Selon les responsables du média, le choix du Burkina Faso s’explique par le positionnement du pays en termes de démocratie et le fait d’avoir « enfanté » Thomas Sankara, l’un des chantres du panafricanisme.  

C’est autour d’une conférence de presse tenue dans un hôtel de la capitale burkinabè que les responsables de Voxafrica ont expliqué le choix d’avoir une représentation permanente au « Pays des Hommes intègres ». Jules Domche, le directeur général de la chaine s’explique : « Le Burkina est un pays particulier par rapport à son histoire et au rôle qu’il a joué dans l’émancipation de l’Afrique. Quand on parle des leadeurs contemporains de du continent, Thomas Sankara revient comme une évidence. Il vient de cette terre et pour nous, il est logique que de cette terre, puisse partir le combat pour la restauration de la dignité africaine ».

Avec cette implantation à Ouagadougou,  le Burkina Faso et ses acteurs seront plus présents sur les antennes de la chaine dont le siège social est à Londres, en Grande Bretagne. En plus de l’émission AfroBuzz Ouaga, Vox Africa entend ajouter de nouvelles productions dédiées aux hommes et femmes leadeurs du Burkina. « Il y aura plus d’interviews des leaders politiques, des autorités et de l’opposition. Mais nous voulons davantage donner la parole au peuple, aux populations. Nous voulons raconter les aventures des Burkinabè de tous les jours » a ajouté le premier responsable de Voxafrica.

Le plus grand défi pour le bureau burkinabè de la télévision est d’avoir plus de Burkina Faso sur les antennes. « Il s’agira de multiplier les productions et d’être encore plus proche des populations (…) Nous sommes une télévision panafricaine et à cet effet, nous devons transporter les entrepreneurs africains sur la chaine, idem pour les politiciens et les projets gouvernementaux. Au niveau du Burkina Faso, nous serons donc plus proches de ces acteurs » a fait savoir Appolin Aimé Ngamkam, directeur de Voxafrica Burkina. 

Et pour accomplir ce défi, la chaine va démarrer d’ici le mois prochain les productions grâce à son équipe déjà en place qui sera d’ailleurs étoffée dans les jours à venir. Sa particularité sera son « indépendance » selon M. Domche. Aussi, Vox Africa n’entend pas prendre la place des autres chaines mais compléter sa ligne éditoriale avec les autres chaines déjà sur place pour « la restauration de la dignité africaine ». Notons que la représentation au Burkina Faso est effective depuis le 26 juin 2017.

 

 

 

  

 

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé