Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

Photo: DCPM/MATD

SOCIETE

Suite à l’incendie qui a touché le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kongoussi, une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo et la ministre de la Femme et de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marshall était au chevet des populations éprouvées par ce drame, le mardi 21 août 2018. L’incendie qui a eu lieu la veille, a fait d’énormes dégâts et on ne déplore aucune perte en vie humaine.

L’objectif de la mission selon le chef de la délégation ministérielle, Siméon Sawadogo, est de porter le réconfort du gouvernement à toutes les personnes affectées et particulièrement les malades et examiner avec tous les acteurs, des solutions palliatives pour faire face à la nouvelle donne.

Abordant la question des solutions palliatives à trouver, le Ministre Siméon Sawadogo a indiqué qu’un centre de santé déjà construit par la mairie au secteur n°1 de Kongoussi, mais manquant d’équipements et d’électricité pourrait constituer une opportunité dans cette crise. Les mesures urgentes qui ont été prises ont été de reloger les malades dans le centre de santé primaire social de Lioudougou au secteur n°5 de Kongoussi et de les doter de kit d’urgence médical.

L’incendie qui a ravagé une grande partie du CMA de Kongoussi serait parti selon des témoignages concordants recueillis auprès d’agents de santé, d’un court-circuit localisé sur un climatiseur de la maternité.  Un bilan non exhaustif dressé par le docteur Hamado Ouedraogo, médecin chef du district (MCD) de Kongoussi, note que les services de la maternité, des archives, de cardiologie, d’odonto, d’ophtalmologie, le bureau du gynécologue, le fauteuil dentaire, un échographe récemment acquis sont tous partis en fumée.

En attendant l’aide du gouvernement, le Ministre Siméon Sawadogo a saisi l’occasion pour lancer un appel à la solidarité agissante à l’endroit des fils de la province du Bam, afin d’aider les autorités locales dans leurs initiatives pour assurer des soins aux populations.

La Direction de la Communication et de la Presse du MATD

*Le titre est de la rédaction

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé