Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

Photo: DCPM/MATD

SOCIETE

Suite à l’incendie qui a touché le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kongoussi, une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo et la ministre de la Femme et de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marshall était au chevet des populations éprouvées par ce drame, le mardi 21 août 2018. L’incendie qui a eu lieu la veille, a fait d’énormes dégâts et on ne déplore aucune perte en vie humaine.

L’objectif de la mission selon le chef de la délégation ministérielle, Siméon Sawadogo, est de porter le réconfort du gouvernement à toutes les personnes affectées et particulièrement les malades et examiner avec tous les acteurs, des solutions palliatives pour faire face à la nouvelle donne.

Abordant la question des solutions palliatives à trouver, le Ministre Siméon Sawadogo a indiqué qu’un centre de santé déjà construit par la mairie au secteur n°1 de Kongoussi, mais manquant d’équipements et d’électricité pourrait constituer une opportunité dans cette crise. Les mesures urgentes qui ont été prises ont été de reloger les malades dans le centre de santé primaire social de Lioudougou au secteur n°5 de Kongoussi et de les doter de kit d’urgence médical.

L’incendie qui a ravagé une grande partie du CMA de Kongoussi serait parti selon des témoignages concordants recueillis auprès d’agents de santé, d’un court-circuit localisé sur un climatiseur de la maternité.  Un bilan non exhaustif dressé par le docteur Hamado Ouedraogo, médecin chef du district (MCD) de Kongoussi, note que les services de la maternité, des archives, de cardiologie, d’odonto, d’ophtalmologie, le bureau du gynécologue, le fauteuil dentaire, un échographe récemment acquis sont tous partis en fumée.

En attendant l’aide du gouvernement, le Ministre Siméon Sawadogo a saisi l’occasion pour lancer un appel à la solidarité agissante à l’endroit des fils de la province du Bam, afin d’aider les autorités locales dans leurs initiatives pour assurer des soins aux populations.

La Direction de la Communication et de la Presse du MATD

*Le titre est de la rédaction