Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

Photo: DCPM/MATD

SOCIETE

Suite à l’incendie qui a touché le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kongoussi, une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo et la ministre de la Femme et de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marshall était au chevet des populations éprouvées par ce drame, le mardi 21 août 2018. L’incendie qui a eu lieu la veille, a fait d’énormes dégâts et on ne déplore aucune perte en vie humaine.

L’objectif de la mission selon le chef de la délégation ministérielle, Siméon Sawadogo, est de porter le réconfort du gouvernement à toutes les personnes affectées et particulièrement les malades et examiner avec tous les acteurs, des solutions palliatives pour faire face à la nouvelle donne.

Abordant la question des solutions palliatives à trouver, le Ministre Siméon Sawadogo a indiqué qu’un centre de santé déjà construit par la mairie au secteur n°1 de Kongoussi, mais manquant d’équipements et d’électricité pourrait constituer une opportunité dans cette crise. Les mesures urgentes qui ont été prises ont été de reloger les malades dans le centre de santé primaire social de Lioudougou au secteur n°5 de Kongoussi et de les doter de kit d’urgence médical.

L’incendie qui a ravagé une grande partie du CMA de Kongoussi serait parti selon des témoignages concordants recueillis auprès d’agents de santé, d’un court-circuit localisé sur un climatiseur de la maternité.  Un bilan non exhaustif dressé par le docteur Hamado Ouedraogo, médecin chef du district (MCD) de Kongoussi, note que les services de la maternité, des archives, de cardiologie, d’odonto, d’ophtalmologie, le bureau du gynécologue, le fauteuil dentaire, un échographe récemment acquis sont tous partis en fumée.

En attendant l’aide du gouvernement, le Ministre Siméon Sawadogo a saisi l’occasion pour lancer un appel à la solidarité agissante à l’endroit des fils de la province du Bam, afin d’aider les autorités locales dans leurs initiatives pour assurer des soins aux populations.

La Direction de la Communication et de la Presse du MATD

*Le titre est de la rédaction