Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Le poste de douane de Batié, (province du Noumbiel, Région du Sud-ouest) a été attaqué hier 21 aout 2018 selon des sources médiatiques et locales. Un douanier qui était de garde a été tué et le poste a été saccagé. En fin de soirée de ce 22 août 2018, le gouvernement burkinabè a confirmé l'information via un communiqué.

Selon nos confrères de Radio Oméga, des tirs nourris puis sporadiques ont été entendus dans la nuit de ce mardi 21 août au niveau du bureau de douane situé à la sortie de la ville de Batié. Le bilan de cette attaque fait était d’un mort, un agent des douanes en poste du nom de Jean de Dieu Bado et des dégâts matériels dont des motos brûlées. Selon le communiqué du gouvernement, l'attaque a été perpétrée par des individus armés non encore identifiés.

Le Communiqué du gouvernement

Dans la nuit du mardi 21 août 2018, le poste des douanes de Batié, dans la province du Noumbiel, région du Sud-Ouest a été la cible d’une attaque d’individus armés non encore identifiés. Au cours de la prompte riposte, l’agent des douanes en poste, Jean de Dieu BADO, a perdu la vie. Le Gouvernement présente ses condoléances à la famille éplorée et à l’ensemble des douaniers du Burkina Faso. Une mission de ratissage est en cours et les populations sont invitées à collaborer avec les forces de défense et de sécurité en appelant les numéros verts suivants : le 17, le 16 ou le 1010.

 

Le service d’information du Gouvernement