Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SOCIETE

Le feu qui s’était déclenché vers 20h ce vendredi 17 août 2018 au marché de cycle de Samandin, communément appelé Théâtre populaire a été maitrisé par les sapeurs pompiers. A l’aide de tuyaux, les soldats de feu sont venus à bout des flammes avant qu’elles ne se répandent dans les autres boutiques.

A la fin de la manœuvre des pompiers, le constat fait état d’une boutique entièrement consumée et une autre partiellement touchée. Un ouf de soulagement pour les commençants (une centaine) qui s’étaient déplacés dare-dare sur les lieux.

Selon certains riverains approchés par Fasozine, la boutique qui serait entièrement consumée appartiendrait à un nommé Antoine, l’un des doyens exerçant au marché. C’est une boutique de vente de pièces détachées pour engins à deux roues et quelques équipements de motocyclettes.

Le feu aurait été maitrisé aux environs de 21 h 30 minutes. Après le départ des soldats du feu, le marché a été fermé par les agents de sécurité et l’accès interdit à toute personne. C’est ce samedi 18 aout dans la matinée que les usagers du marché pourront constater de visu l’ampleur des dégâts et éventuellement les circonstances du déclenchement du feu.  

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé