Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

SOCIETE

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2017, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré est allé encourager les Forces de Défense et Sécurité (FDS), déployées dans la ville de Ouagadougou, pour la sécurisation du réveillon.


A chaque carrefour, le ministre chargé de la sécurité intérieure a marqué un arrêt pour présenter ses vœux les meilleurs aux agents de sécurité et leur traduire ses sincères félicitations pour le travail qu’ils abattent. « Je suis venu vous souhaiter une bonne et heureuse année 2017, et vous dire que toute la nation est fière de vous. Grâce à vous, les citoyens fêtent dans la tranquillité et la quiétude », a déclaré Simon Compaoré.

Il a invité ses hommes à plus de vigilance dans leur mission. Certains postes de contrôle ont reçu la visite du ministre d’Etat. C’est le cas du poste de gendarmerie situé à la sortie nord de la capitale sur l’axe Ouagadougou – Ouahigouya, où le même message a été livré. La première compagnie des sapeurs-pompiers a aussi reçu la visite du MATDSI.

Cette sortie du Ministre a été appréciée par ces hommes et femmes qui veillent sur la sécurité des populations. C’est aux environs de 3 heures 40 minutes que le ministre Simon Compaoré a pris congé de ses hommes.

DCPM/MATDSI

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé