Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi en milieu de matinée, l’Association des maitres coraniques du Burkina Faso. Accompagnés de la ministre en charge de la Famille, ils ont échangé sur la stratégie nationale de retrait des enfants et des femmes en situation de rue. 

Selon Madame Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, cette rencontre avec le chef de l’Etat visait à rendre compte de tous les contours de l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue, envisagée par son département. 

Cette audience a été mise à profit par les membres de l’Association des maitres coraniques du Burkina Faso pour témoigner de vive voix au Président du Faso, leur engament dans cette opération, et soumettre à sa très haute attention, leurs préoccupations et attentes, a affirmé le président de l’Association des maîtres coraniques du Burkina Faso, Idrissa Kadiogo.

Revenant sur les termes de son communiqué interdisant le commerce ambulant par les enfants de moins de 17 ans, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a dit qu’une campagne d’information et de sensibilisation sera engagée bientôt, en direction des parents, sur la thématique. 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso