Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

Photo: DCPM / MATD

SOCIETE

Les premiers pèlerins burkinabè ont décollé le 8 août 2018 de Ouagadougou, pour l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam. 

C’est à 15h 43mn que le premier vol transportant les pèlerins burkinabè a décollé de l’aéroport international de Ouagadougou. Avant qu’ils n’embarquent, des membres du gouvernement sont venus leur dire au revoir.

Il s’agit des ministres Siméon Sawadogo de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Vincent Dabilgou des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière et Paul Tiendrébéogo de l’Intégration et des Burkinabè de l’extérieur. 

En leur souhaitant un bon voyage, Siméon Sawadogo a formulé le vœu que Dieu les accompagne en Arabie Saoudite, qu’il agrée leurs vœux et fasse en sorte qu'ils reviennent en bonne santé.

Il leur a également demandé de prier pour la paix dans leurs familles et au Burkina Faso.

Les membres du gouvernement avaient à leurs côtés l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso et le Président de la Fédération Islamique du Burkina Faso.

Pour la première fois de son histoire, c’est la compagnie aérienne Air Burkina qui a assuré ce premier vol des pèlerins burkinabè. Air Burkina a la charge de transporter 50% des pèlerins burkinabè.

Au total, 8 143 Burkinabè se sont inscrits dans les agences de voyages habilitées.