Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Photo: DCPM / MATD

SOCIETE

Les premiers pèlerins burkinabè ont décollé le 8 août 2018 de Ouagadougou, pour l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam. 

C’est à 15h 43mn que le premier vol transportant les pèlerins burkinabè a décollé de l’aéroport international de Ouagadougou. Avant qu’ils n’embarquent, des membres du gouvernement sont venus leur dire au revoir.

Il s’agit des ministres Siméon Sawadogo de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Vincent Dabilgou des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière et Paul Tiendrébéogo de l’Intégration et des Burkinabè de l’extérieur. 

En leur souhaitant un bon voyage, Siméon Sawadogo a formulé le vœu que Dieu les accompagne en Arabie Saoudite, qu’il agrée leurs vœux et fasse en sorte qu'ils reviennent en bonne santé.

Il leur a également demandé de prier pour la paix dans leurs familles et au Burkina Faso.

Les membres du gouvernement avaient à leurs côtés l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso et le Président de la Fédération Islamique du Burkina Faso.

Pour la première fois de son histoire, c’est la compagnie aérienne Air Burkina qui a assuré ce premier vol des pèlerins burkinabè. Air Burkina a la charge de transporter 50% des pèlerins burkinabè.

Au total, 8 143 Burkinabè se sont inscrits dans les agences de voyages habilitées. 

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé