Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Yacouba Sawadogo, 78 ans, a reçu lundi 24 septembre le prix Right Livelihood, également appelé prix nobel alternatif(Oméga Fm)
Burkina: chaque député va contribuer à hauteur d'un million de F CFA pour lutter contre le terrorisme
Soum: trois gendarmes tués dans une embuscade dans la zone de la mine d'or d'Inata
Soum: trois personnes dont le fils du responsable de la mine d'or d'Inata enlevées par des hommes armés non identifiés
Burkina: le Laboratoire énergies renouvelables et efficacité énergétique, a mis au point, du charbon à base de tourteaux d’anacarde (AIB)
Bénin: le gouvernement recule sur la hausse du prix d'internet
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)

SOCIETE

Dans un communiqué rendu public ce mardi 7 août 2018, la ministre en charge de la famille et de la solidarité nationale,  Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, a annoncé que le petit commerce mené par les enfants de moins de 16 ans était interdit par les dispositions règlementaires en vigueur. 

Par cette note, elle a invité les différents acteurs à faire cesser cette pratique qui « réduit les enfants à une situation de rue ». Pour le département en charge de la famille, « tout contrevenant à cette disposition sera traité conformément aux textes en vigueur ».

Cette disposition est précisé par la loi N°11/64/AN du 29 juillet 1964 portant réglementation de la circulation des mineurs, de leur fréquentation dans les débits de boissons, bars-dancing, salles de cinéma et de spectacle.

« Ainsi pour prémunir nos enfants contre les nombreux dangers de la rue et leur assurer une saine éducation, il est porté à la connaissance de l’opinion que le petit commerce mené par les enfants de moins de 16 ans : vente de divers articles (lotus, arachide, cigarettes, eau,…) tombe sous le coup de cette disposition règlementaire. Ces activités réduisent les enfants à une situation de rue » explique ledit communiqué. 

Cette interdiction rentre dans le cadre de la récente décision des autorités en charge de l’Action sociale d’opérer le retrait des enfants et jeunes en situation de rue.  

 

 

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé