Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

SOCIETE

Selon la police nationale, «49 cas de vol et 92 cas d’accidents de la circulation ont été enregistrés du 24 au 25 décembre 2016 à Ouagadougou». Pour éviter que pareille situation ne se reproduise, près de 2000 policiers seront déployés pour la sécurisation de la ville de Ouagadougou pendant la fête de la Saint Sylvestre.



Comme chaque année, un dispositif a été déployé par la police nationale pour la sécurisation des populations dans la période des fêtes de fin d’année. Au cours d’une conférence de presse ce jeudi 29 décembre 2016, la police nationale, par la voix du Commissaire principal de police Irnou Kambiré, Commissaire central de la ville de Ouagadougou, a fait le bilan de l’étape de la fête de Noël avant de dévoiler le dispositif mis en place pour le 31 décembre.

Ainsi donc du 24 au 25 décembre, ce sont « 49 cas de vol, 4 cas de cambriolages, 1 cas d’escroquerie, 6 cas d’abus de confiance, 2 cas d’agression, 5 menaces de mort, 9 cas de coups et blessures, 1 cas de destruction de biens, 1 cas de conduite sans permis de conduire, 1 cas d’injures publiques, 3 cas de tentatives de vol, 92 cas d’accidents de la circulation dont 31 blessés légers, 11 blessés grave et 1 mort » qui ont été enregistrés, a indiqué le commissaire Kambiré.

Comparé au bilan de 2015,  Irnou Kambiré fait remarquer qu’ « il y a une légère baisse » par rapport aux décès. En effet en 2015 et dans la même période l’an dernier, il y a eu 88 cas d’accidents, dont 35 blessés légers, 12 blessés graves et 3 décès. Toute chose qui n’empêche pas le commissaire de police de rappeler, une fois de plus, le respect de la mesure d’interdiction de l’importation, de la commercialisation et de l’usage des pétards pendant cette période des fêtes de fin d’année. Pour ce faire, le commissaire Kambiré invite l’ensemble de la population à la collaboration avec les forces de sécurité en dénonçant tous cas suspects aux numéros vers que sont : le 1010,16 et 17.

Afin de permettre à la population de traverser la période de la Saint Sylvestre en toute quiétude, le dispositif mis en place comporte deux volets essentiels. Il y a d’une part la prévention de l’insécurité routière et d’autre part, la sécurisation des lieux de culte et des patrouilles de dissuasion. Pour ce qui est du premier volet, c’est un effectif de 1 085 éléments de la police qui seront déployés sur 112 carrefours de la ville de Ouagadougou.

Quant à la sécurisation des lieux de culte et des patrouilles assurées par la Direction des unités d’intervention, plus de 424 éléments seront déployés.


Abel Azonhandé 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé