Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

SOCIETE

L’Alliance pour le développement humain durable pour l’intégration sociale (ADHIS) a lancé ses activités le 21 juillet 2018 à Ouagadougou. Ensemble pour une communauté en bonne santé, des citoyens soucieux de l'environnement, du civisme, du respect de l'autorité et d'autrui, du bien-être de la communauté, c’est sous ce slogan que les jeunes de Zogona, un quartier de Ouagadougou se sont mobilisés dans la journée de ce samedi pour s’adonner à des activités citoyennes.


ADHIS se veut une association qui œuvre au développement harmonieux du Burkina. Ainsi donc, l’association ambitionne de faire la promotion du civisme, du développement de l’esprit citoyen, la protection de l’environnement, la promotion du développement local et inclusif, la promotion du dialogue citoyen et des valeurs communautaires. Pour le lancement officiel de toutes ses activités, les membres et sympathisants se sont retrouvés pour faire un cross populaire à travers lequel, ils ont arpenté les artères du quartier Zogona avant de partager un repas appelé fraternellement le «Dassandaga».

Au-delà du festif, soucieux du bien-être social, les membres de l’association se sont donnés à des séances de dépistage de l’hépatite B, du cancer du col de l’utérus et des dons de sang. Dans son plan d’action 2018, ADHIS compte accompagner la banque de sang à travers des séances de don, des séances de reboisements etc. Mais à peine née, elle fait déjà parler son cœur. En effet séance tenante, elle a fait don de plusieurs poubelles au quartier. Un geste qui a été très apprécié par le Naaba Tanga de Zogona, parrain de la cérémonie.
«Nous continueront dans cette lancé en vue de consolider davantage nos relations, afin de faire vivre ce cadre de concertation, de partage d’idées et d’expérience et inspirer la jeunesse burkinabè dans son ensemble. La team ADHIS est fier et entend être un exemple de solidarité et de lutte pour la réinsertion socioéconomique des couches défavorisées», a laissé entendre Issa Napon, président de ADHIS.

Les activités lancées ce samedi matin ont été donc placées sous l’égide de la triple exigence que sont la transparence, la solidarité et l’équité. «L’Efficacité et l’efficience de nos actes ainsi que l’implication effective de l’ensemble des membres et de toute la population et de nos partenaires est très déterminant. L’atteinte de nos objectif est tributaire de la consolidation des relations entre les fils et filles de notre arrondissement», conclu le président Napon. Il y a l’avenir qui se fait et l’avenir que l’on fait. Et comme l’avenir réel est composé des deux, les membres de ADHIS entendent donc travailler les mains dans les mains en vue de créer un avenir serein et tranquille pour Zogona et l’ensemble du Burkina.
 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé