Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

SOCIETE

Le chef de Hocoulourou, commune de Baraboulé dans la province du Soum et un paysan ont été tués par des individus armés non identifiés selon ce communiqué du ministère de la sécurité. Le corps du paysan tué par balles a été retrouvé à coté de celui du chef au petit matin de ce mercredi 18 juillet 2018.

« Dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 juillet 2018, le chef de HOCOULOUROU (commune de BARABOULÉ), enlevé le 07 juillet 2018 par un groupe d’hommes armés, a été ramené et exécuté à l’entrée de BARABOULÉ. 

Au petit matin, le corps d’un paysan tué par balles a été retrouvé non loin de celui du chef. Ces exécutions ont été perpétrées par des individus armés non identifiés qui ont fondu dans la nature après leurs forfaits. 

Alertées, les Forces de Défense et de Sécurité ratissent la région à la recherche de ces criminels. Elles invitent par ailleurs les populations à dénoncer tous mouvements d’individus suspects en appelant les numéros verts suivants:

10 10 Centre d’alertes;

16 Gendarmerie Nationale ;

17 Police Nationale .

Aidez-nous à mieux vous protéger !"

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / MSECU

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé