Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

SOCIETE

Après plusieurs jours de tractation à propos de ce que la Coordination des comités CGT-B de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) qualifie de «recrutement frauduleux» à la CNSS, le Directeur des ressources humaines, Norbert Zeda a finalement été débarqué de ses fonctions le vendredi 13 juillet dernier.


On se rappelle que le 4 juillet dernier, le comité CGT-B/CNSS dénonçait le manque de volonté de la direction générale de clarifier les choses par une enquête sur le processus tant décrié. Le comité CGT-B/CNSS a même entrepris plusieurs actions. Notamment la saisine du secrétariat exécutif du Réseau national de lutte anti-corruption ; du président du Conseil d’administration de la CNSS et le Contrôleur général d’Etat.

Joint au téléphone dans la soirée du dimanche 15 juillet 2018, Justin Kienou, secrétaire général adjoint du comité CGT-B/CNSS a indiqué que la direction n’a pas indiqué les motifs de sa décision de débarquer le DRH de ses fonctions. Toutefois, M. Kiénou indique que la lutte va se poursuivre. «Ce n’est pas le fait de décharger le DRH de ses fonctions qui nous préoccupe. Nous réclamons l’annulation pure et simple du test», martèle Justin Kiénou. Il ajoute d’ailleurs que le syndicat continuera la lutte jusqu’à obtenir satisfaction.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé