Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Bampobe Joël Bondé, assistant des douanes, chef de poste adjoint à Sebba (Province du Yagha, Région du Sahel), a été tué le mercredi 4 juillet 2018, par des individus armés, non encore identifiés.

L’assistant des douanes Bampobe Joël Bondé a perdu la vie dans une attaque, dont il a été la cible, aux encablures du village de Bagnaba II à 30 Km de Sebba sur l’axe Sebba-Taganagari dans la province du Yagha. Les mobiles de l’assassinat de Bampobe Joël Bondé ne sont pas encore connus.

La dépouille mortelle a été conduite à la morgue du CHR de Dori d’où la levée du corps a eu lieu dans la matinée du jeudi 5 juillet en direction de Ouagadougou.

RTB2 Dori

 

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé