Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

SOCIETE

Bampobe Joël Bondé, assistant des douanes, chef de poste adjoint à Sebba (Province du Yagha, Région du Sahel), a été tué le mercredi 4 juillet 2018, par des individus armés, non encore identifiés.

L’assistant des douanes Bampobe Joël Bondé a perdu la vie dans une attaque, dont il a été la cible, aux encablures du village de Bagnaba II à 30 Km de Sebba sur l’axe Sebba-Taganagari dans la province du Yagha. Les mobiles de l’assassinat de Bampobe Joël Bondé ne sont pas encore connus.

La dépouille mortelle a été conduite à la morgue du CHR de Dori d’où la levée du corps a eu lieu dans la matinée du jeudi 5 juillet en direction de Ouagadougou.

RTB2 Dori