Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

SOCIETE

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marchal, se félicite de l'importante contribution des médias à la réalisation des missions de son département ministériel. Afin de manifester sa reconnaissance aux hommes et femmes des médias, elle était en tête-à-tête avec ceux-ci autour d’un déjeuner le jeudi 28 juin 2018 dans un somptueux hôtel de Ouagadougou.


«Depuis ma prise de fonction, j’ai pu apprécier la disponibilité des hommes et femmes des médias à accompagner ma Direction de la communication et de la presse ministérielle dans la couverture médiatique de nos différentes activités. C'est pourquoi, j'ai jugé utile d'organiser cette rencontre d'échanges pour vous exprimer ma reconnaissance pour les efforts consentis aux côtés de mes services compétents pour rendre visibles les nombreuses activités réalisées.» Tels sont les propos de Laurence Ilboudo/Marchal qui pour la circonstance, a fait fi de tout protocole pour se familiariser avec les porteurs des plumes, micros et caméras. Mesurant l’importance de la contribution des journalistes à la réussite de sa mission, la ministre de la solidarité nationale a indiqué sa disponibilité à répondre aux besoins des journalistes.

Au nom des journalistes, Hamidou Idogo a en retour, remercié la ministre pour sa marque de considération à leur endroit, tout en lui signifiant que «c’est ensemble que nous allons construire le Burkina». Une rencontre conviviale qui a permis aux journalistes de laisser de côté plumes et micros, le temps d’un partage de repas avec la première responsable du département de la solidarité nationale.