Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marchal, se félicite de l'importante contribution des médias à la réalisation des missions de son département ministériel. Afin de manifester sa reconnaissance aux hommes et femmes des médias, elle était en tête-à-tête avec ceux-ci autour d’un déjeuner le jeudi 28 juin 2018 dans un somptueux hôtel de Ouagadougou.


«Depuis ma prise de fonction, j’ai pu apprécier la disponibilité des hommes et femmes des médias à accompagner ma Direction de la communication et de la presse ministérielle dans la couverture médiatique de nos différentes activités. C'est pourquoi, j'ai jugé utile d'organiser cette rencontre d'échanges pour vous exprimer ma reconnaissance pour les efforts consentis aux côtés de mes services compétents pour rendre visibles les nombreuses activités réalisées.» Tels sont les propos de Laurence Ilboudo/Marchal qui pour la circonstance, a fait fi de tout protocole pour se familiariser avec les porteurs des plumes, micros et caméras. Mesurant l’importance de la contribution des journalistes à la réussite de sa mission, la ministre de la solidarité nationale a indiqué sa disponibilité à répondre aux besoins des journalistes.

Au nom des journalistes, Hamidou Idogo a en retour, remercié la ministre pour sa marque de considération à leur endroit, tout en lui signifiant que «c’est ensemble que nous allons construire le Burkina». Une rencontre conviviale qui a permis aux journalistes de laisser de côté plumes et micros, le temps d’un partage de repas avec la première responsable du département de la solidarité nationale.