Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

SOCIETE

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marchal, se félicite de l'importante contribution des médias à la réalisation des missions de son département ministériel. Afin de manifester sa reconnaissance aux hommes et femmes des médias, elle était en tête-à-tête avec ceux-ci autour d’un déjeuner le jeudi 28 juin 2018 dans un somptueux hôtel de Ouagadougou.


«Depuis ma prise de fonction, j’ai pu apprécier la disponibilité des hommes et femmes des médias à accompagner ma Direction de la communication et de la presse ministérielle dans la couverture médiatique de nos différentes activités. C'est pourquoi, j'ai jugé utile d'organiser cette rencontre d'échanges pour vous exprimer ma reconnaissance pour les efforts consentis aux côtés de mes services compétents pour rendre visibles les nombreuses activités réalisées.» Tels sont les propos de Laurence Ilboudo/Marchal qui pour la circonstance, a fait fi de tout protocole pour se familiariser avec les porteurs des plumes, micros et caméras. Mesurant l’importance de la contribution des journalistes à la réussite de sa mission, la ministre de la solidarité nationale a indiqué sa disponibilité à répondre aux besoins des journalistes.

Au nom des journalistes, Hamidou Idogo a en retour, remercié la ministre pour sa marque de considération à leur endroit, tout en lui signifiant que «c’est ensemble que nous allons construire le Burkina». Une rencontre conviviale qui a permis aux journalistes de laisser de côté plumes et micros, le temps d’un partage de repas avec la première responsable du département de la solidarité nationale. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé