Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

SOCIETE

Suite à la pluie diluvienne du 23 juin, au moins trois personnes ont trouvé la mort à Pibaoré, département du Burkina Faso située dans la province Sanmatenga et dans la région Centre-Nord.

Mardi, le comité départemental de secours d’urgence (Codesur) présidé par le préfet de Pibaoré, faisait état de deux morts dans un bilan provisoire.

Mais dans la nuit de mardi, l'effondrement d'une maison endommagée par la pluie diluvienne du 23 juin à fait une nouvelle victime, portant le nombre de morts à trois.

L’on note également 10 blessés dont trois graves, 1 377 sinistrés et 385 sans-abri, selon le bilan du Codesur.  Par ailleurs, 12 bâtiments administratifs et plus de 403 ménages ont été touchés par les intempéries.

Le Codesur annonce avoir bénéficié de dons divers du gouvernement, de particuliers ainsi que des fils de Pibaoré qui ont permis de faire face aux situations d’urgences.

Une mission gouvernementale composée du Secrétaire d’Etat chargé de la Décentralisation, Alfred Gouba, de la Secrétaire d’Etat chargée des Affaires sociales et de la Lutte contre l’exclusion sociale, Yvette Dembélé, ainsi que des autorités régionales s’est rendue sur les lieux le mardi 26 juin 2018.

A Pibaoré, la délégation a témoigné sa compassion aux habitants de ladite commune.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé