Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

Région de l'Est

SOCIETE

Selon ce communiqué du ministère de la sécurité, trois attaques ont été perpétrées dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018 par des individus armés non identifiés. Lesdites attaques ont visé le poste de contrôle de l’Onaser de Tindangou (Région de l’Est) et le commissariat de police et la brigade de gendarmerie de Comin-Yanga (Région du Centre-est). Le bilan fait état d’un policier tué et d’un assaillant abattu par les forces de sécurité.

"Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018, entre 22 heures et 24 heures, trois attaques ont été perpétrées par des hommes armés non identifiés d’abord au poste de contrôle de l'Office National de la Sécurité Routière (ONASER ) de Tindangou ( province de la Kompienga ) et simultanément au Commissariat de Police de District et à la Brigade de Gendarmerie de Comin-Yanga (province du koulpelogo ).

Au cours de ces attaques, nos Forces de Défense et Sécurité (FDS) ont opposé une farouche résistance aux assaillants, ce qui leur a permis d'abattre un des assaillants et de mettre ainsi en déroute les autres criminels qui ont pris la poudre d'escampette. 

Du côté des FDS nous déplorons , malheureusement, le décès de l'Officier Principal de Police Zongo Emmanuel, au poste de contrôle ONASER de Tindangou. Ces attaques ont également fait un blessé léger au Commissariat de Police de District de Comin-yanga. 

Le Ministre de la sécurité salut la vigilance, la détermination et la prompte réaction des FDS.Il présente également sa vive compassion à la famille de l'Officier Principal de Police tombé les armes à la main et un prompt rétablissement au blessé"

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle /Ministère de la Sécurité.

*****************************************************************************************

Le communiqué de la Police nationale