Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

photo: lefaso.net

SOCIETE

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, a procédé, ce lundi 11 juin 2018 dans le Soum, au lancement officiel de la distribution gratuite des vivres alimentaires. Dénommée « assistance alimentaire aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition », cet acte est un soutien du gouvernement aux populations, pour lesquelles, la campagne agricole écoulée n’a pas été généreuse.

C’est à Pobé Mengao, localité située à une trentaine de kilomètres de Djibo, que le ministre Jacob Ouédraogo, accompagné de partenaires techniques et financiers, a posé au nom du gouvernement, cet acte de soutien aux personnes vulnérables.

Au total, pour cette année 2018, environ 954 000 personnes seront assistées en vivres et en espèce, dans 15 provinces reparties dans les régions du Sahel, du Nord, de l’Est, du Centre, du Plateau central, du Centre-Ouest, du Centre-Nord, du Centre-Sud, de la boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest. Pour Jacob OUEDRAOGO, « il s’agit là, d’un plan de riposte, du gouvernement contre les mauvaises récoltes observées dans certaines localités du pays ».

Par ailleurs le premier responsable du département de l’agriculture rassure que des dispositions sont prises pour éviter les mêmes catastrophes à cette campagne agricole 2017-2018 qui vient de s’installer.

En rappel, la campagne agricole 2016-2017 a connu un déficit céréalier de 477 448 tonnes, mettant ainsi plus de 2 670 000 personnes en insécurité alimentaire.

Source : SIG

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé