Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Une femme qui était sur le point d’accoucher a perdu la vie ce lundi 4 juin 2018, à la suite d’un accident impliquant l’ambulance qui la conduisait vers la maternité du CMA de Kongoussi selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Une ambulance qui transportait lundi matin, une femme en travail de Tikaré vers le CMA de Kongoussi (distants de 25km), a violemment heurté un arbre au secteur 5 de Kongoussi, après avoir essayé d’éviter un garçonnet (4 à 5ans)  qui était sur la voie.

Malgré le choc, la parturiente a pu rejoindre le centre de santé. Mais suite à des complications dans l’après-midi, décision a été prise de l’évacuer à Ouagadougou. Elle a rendu l’âme en cours de route, sans avoir pu mettre au monde son bébé, a appris l’AIB auprès d’un responsable médical.

Le chauffeur de l’ambulance s’est rendu à Ouagadougou pour passer des examens de radiologie tandis que l’enfant qui serait à l’origine de l’accident a été évacué à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, ajoute notre source.

Source : Agence d’Information du Burkina