Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

SOCIETE

Bintou Lamizana, l'épouse de l'ancien président Sangoulé Lamizana, qui a dirigé le Burkina Faso (Haute-Volta) du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980, est décédé ce samedi 2 juin 2018 selon un  tweet du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

 «C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès survenu ce samedi de Mme Bintou Lamizana, l'épouse du défunt Président Sangoulé Lamizana», a fait savoir le chef de l’Etat dans un premier  tweet.  Dans un second tweet, il a laissé entendre qu’il s’est « incliné ce samedi devant la dépouille de Mme Bintou Lamizana à son domicile de Ouagadougou » « A la famille du Président Lamizana, j'exprime ma compassion et présente mes sincères condoléances » a écrit le président du Faso.

En rappel, Aboubacar Sangoulé Lamizana, né le 31 janvier 1916 à Dianra (province du Sourou) est décédé à Ouagadougou le 26 mai 2005. Il a dirigé le pays lorsqu’il s’appelait Haute-Volta du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980. Il fut renversé par le Colonel Saye Zerbo.

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé