Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Bintou Lamizana, l'épouse de l'ancien président Sangoulé Lamizana, qui a dirigé le Burkina Faso (Haute-Volta) du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980, est décédé ce samedi 2 juin 2018 selon un  tweet du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

 «C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès survenu ce samedi de Mme Bintou Lamizana, l'épouse du défunt Président Sangoulé Lamizana», a fait savoir le chef de l’Etat dans un premier  tweet.  Dans un second tweet, il a laissé entendre qu’il s’est « incliné ce samedi devant la dépouille de Mme Bintou Lamizana à son domicile de Ouagadougou » « A la famille du Président Lamizana, j'exprime ma compassion et présente mes sincères condoléances » a écrit le président du Faso.

En rappel, Aboubacar Sangoulé Lamizana, né le 31 janvier 1916 à Dianra (province du Sourou) est décédé à Ouagadougou le 26 mai 2005. Il a dirigé le pays lorsqu’il s’appelait Haute-Volta du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980. Il fut renversé par le Colonel Saye Zerbo.

 

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé