Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

SOCIETE

Dans la nuit du 23 au 24 mai 2018, des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur un élément de l’Unité d’intervention polyvalente  de la police nationale (UIP-PN). Au cours des échanges de tirs, l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré a été grièvement atteint. Évacue dans un centre médical, il succombera à ses blessures.  

Selon le communiqué de la police nationale,  des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur l’élément de l’UIP-PN. Et au cours des échanges de tirs « qui ont eu lieu dans les encablures de la Zone d’activités diverses (ZAD) aux environs de 23 heures, l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré a grièvement touché l’un des suspects avant d’être à son tour atteint » Evacué dans un centre médical, l’assistant de police, a succombé à ses blessures au cours de la nuit. 

La police nationale a informé qu’un ratissage a été mené dans la zone en vue de retrouver les auteurs de cette attaque. Au delà de ce ratissage, une information judiciaire a été ouverte. 

Mais bien avant la diffusion de ce communiqué officiel, la police a informé que l’un des assaillants touché par balle a été emporté par moto par ses complices. Dans cette optique, elle a lancé un appel aux populations. « Si vous croisez des individus transportant un blessé apparemment touché par balle (la personne saignera abondamment), des individus qui cherchent des soins pour ce type de blessure, ou encore un individu blessé par balle abandonné quelque part, informez immédiatement les forces les forces de défense et de sécurité aux numéros verts suivants: 17, 1010, 16 et le numéro 73769288 ».

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé