Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Dans la nuit du 23 au 24 mai 2018, des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur un élément de l’Unité d’intervention polyvalente  de la police nationale (UIP-PN). Au cours des échanges de tirs, l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré a été grièvement atteint. Évacue dans un centre médical, il succombera à ses blessures.  

Selon le communiqué de la police nationale,  des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur l’élément de l’UIP-PN. Et au cours des échanges de tirs « qui ont eu lieu dans les encablures de la Zone d’activités diverses (ZAD) aux environs de 23 heures, l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré a grièvement touché l’un des suspects avant d’être à son tour atteint » Evacué dans un centre médical, l’assistant de police, a succombé à ses blessures au cours de la nuit. 

La police nationale a informé qu’un ratissage a été mené dans la zone en vue de retrouver les auteurs de cette attaque. Au delà de ce ratissage, une information judiciaire a été ouverte. 

Mais bien avant la diffusion de ce communiqué officiel, la police a informé que l’un des assaillants touché par balle a été emporté par moto par ses complices. Dans cette optique, elle a lancé un appel aux populations. « Si vous croisez des individus transportant un blessé apparemment touché par balle (la personne saignera abondamment), des individus qui cherchent des soins pour ce type de blessure, ou encore un individu blessé par balle abandonné quelque part, informez immédiatement les forces les forces de défense et de sécurité aux numéros verts suivants: 17, 1010, 16 et le numéro 73769288 ».