Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

la plaine de jeux du quartier Saragosse, à Pau (lieu où le jeune burkinabè a trouvé la mort)

SOCIETE

Dans ce communiqué de presse, le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples, (MBDHP), section de France, condamne "l’assassinat d’un jeune burkinabè" le vendredi 18 mai dernier à Pau (Sud-ouest de la France). L’organisation des droits humains « exhorte à une enquête diligente pour établir dans les meilleurs délais les circonstances de ce drame »

"Un jeune burkinabè de 32 ans, Béli Nébié, né en 1985 au Burkina Faso, a été victime d'un assassinat le vendredi 18 mai à Pau (Sud-ouest de la France) après avoir été bastonné en pleine rue par une bande de 12 adolescents. L'agression mortelle s’est produite suite à une bagarre, survenue aux environs de 19H00, dans un quartier populaire de la ville, lieu de résidence de la victime. 

Les agresseurs, tous mineurs, se sont acharnés sur le jeune homme et l'ont laissé agonisant dans la rue, avant de prendre la fuite. Les secours alertés par des témoins sont arrivés sur place, mais n'ont pas pu le réanimer. Le parquet de Pau a ouvert une enquête de flagrance pour faire la lumière sur les circonstances précises de cette mort, dont les auteurs à ce jour sont recherchés par la police. Trois d’entre eux viennent d’être placés en garde à vue ce lundi 21 mai. 

Le Mouvement Burkinabè des Droits de l'Homme et des Peuples MBDHP- Section de France (MBDHP-SF) 

- exprime son indignation profonde et condamne ce crime odieux 

- exhorte à une enquête diligente pour établir dans les meilleurs délais les circonstances de ce drame, situer les responsabilités et traduire en justice les coupables pour qu''ils répondent de leurs actes devant la loi. 

Le MBDHP-Section de France présente ses condoléances à la famille du jeune homme assassiné. 

Paris le 21 mai 2018 

Le Bureau National du MBDHP-SF "

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé