Aujourd'hui,
URGENT
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque

SOCIETE

Un catéchiste de la paroisse d’Arbinda, province du Soum,  a été enlevé le dimanche 20 mai 2018 par des individus armés non identifiés. Son épouse a été également enlevée suite à sa tentative de s’opposer au rapt de son mari. La communauté catholique d’Arbinda (rattachée au Diocèse de Dori) a  constaté ce rapt de cet agent pastoral avec stupéfaction.

Mathieu Sawadogo,  a été enlevé par des individus armés enturbannés ce dimanche selon nos sources. Il exerçait  à Baasneere (appelé  précisément par les populations autochtones "Gulgule"). La localité est située à 35 km d’Arbinda et à 100 km de Djibo.

Il s’agit donc d’un catéchiste de la paroisse notre dame des apôtres d’Arbinda tenue par des missionnaires et non un catéchiste de Koutougou. Depuis quelques temps,  les menaces terroristes ont poussé l’Église catholique à mettre certains de ses catéchistes à l’abri.  

 

Par Hama Cisse (depuis Dori)