Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

SOCIETE

L’Université Nazi Boni (UNB) a lancé un nouveau master professionnel « mycologie médicale » à l’Institut des sciences de la santé (INSSA) de Bobo-Dioulasso. Le master, conçu par l’UNB avec l’appui de l’Université libre de Belgique, s’adresse essentiellement aux techniciens de laboratoire, biologistes et médecins spécialistes confrontés aux pathologies fongiques souhaitant se spécialiser dans le domaine de la mycologie médicale.

Lors du lancement, ce lundi 14 mai 2018, le président de l’UNB Macaire Ouédraogo a jugé « ce master nécessaire pour permettre la prise en charge rationnelle des pathologies fongiques dans un contexte de pays à ressources limités ». Pour Macaire Ouédraogo il est important accroître l’offre de formation de l’UNB afin de relever le défi de la valorisation du capital humain comme indiqué dans l’axe deux du programme national de développement économique et social (PNDES). Selon la coordinatrice master, Sanata Pakotogo/Bamba l’UNB est la première a initié le master professionnel de mycologie médicale. Les étudiants a-t-elle ajouté viennent de plusieurs pays de la sous région ouest africaine.